top of page

The Overweb Group

Public·56 members

[vivre<<<<] regarder Strasbourg Cholet en streaming gratuit 10/10/2023


Voir le fil d'Ariane. Accueil · Démarches et outils · R49131; Simulateur - Savoir ... Accessibilité des services en ligne · Mentions légales · Données ...


Musée du textile[modifier | modifier le code] Le musée du textile[240] est ouvert au public en 1995[L 6] dans l’ancienne blanchisserie de la Rivière-Sauvageau. Il présente les techniques de tissage et blanchiment des toiles. C'est le lieu de production du « mouchoir rouge de Cholet ». Il propose un parcours muséographique et une programmation d'expositions temporaires tournées vers les arts textiles contemporains et la mode enfantine[241]. L’objectif est de rassembler l'ensemble des services administratifs de la collectivité sur un même secteur, par la création du Centre administratif intercommunal. Le programme prévoit d’importants travaux de rénovations sur les façades (pour améliorer les performances énergétiques et leur aspect), sur les aménagements intérieurs afin de simplifier les circulations et gagner en luminosité. Le projet vise à faciliter l’accès aux services publics et s’inscrit dans une continuité d’aménagement avec la salle des fêtes, les halles, la place du 8-Mai et le Cœur de ville[50]. Place du 8-Mai[modifier | modifier le code] La place du 8-Mai dispose d’une importante surface libre depuis la construction des nouvelles halles et la déconstruction des anciennes. Parc du champ de bataille[modifier | modifier le code] Le parc du Champ de bataille, avec table d'orientation mémorisant les événements de la bataille de Cholet en 1793, est édifié à l'occasion du bicentenaire de la révolte vendéenne de 1793[L 7]. Espaces verts[modifier | modifier le code] Cholet possède de nombreux espaces verts: lac de Ribou, lac du Verdon, étang des Noues, étang de la Godinière, étang du Bois-Rénier, étang de Mocrat, parc de Moine, jardin du Mail, parc Turpault, massif forestier des Bois-Lavau, parc du menhir. Chaque année, depuis mars 1966, à l'occasion de la Fête de l'arbre, les élus et particuliers intéressés plantent des arbres dans différents lieux publics (parcs, rues, écoles)[L 8]. En 2019, Cholet — qui détient déjà quatre fleurs au label des Villes et villages fleuris — obtient le trophée Fleur d'or[242], [243]. Le lac de Ribou. Le lac du Verdon. Parc Turpault. Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code] La liste suivante recense quelques-unes des personnalités liées à Cholet soit par leur naissance soit par leur résidence ou une action marquante au sein de cette commune et qui ont une page dédiée sur wikipédia; pour la liste complète voir: Charles Arnault, architecte et historien, y est né en 1890; Jean-Marc Ayrault, nommé premier ministre par François Hollande, député-maire de Nantes et président du groupe socialiste à l'Assemblée nationale, y a fait ses études secondaires; Jules Baron, maire de Cholet et député du Maine et Loire y est né en 1855 et mort en 1919; Gaston Barré, industriel, réparateur et fabricant de bicyclettes, y est né en 1864 et mort en 1944[244]; Victor Bernier, pharmacien, maire d'Angers et président du conseil général de Maine-et-Loire y est né en 1868; Dominique Blanchet, vicaire général du diocèse d’Angers, nommé évêque de Belfort-Montbéliard puis de Créteil y est né en 1966; Boostee, rappeur, y est né en 1995; Gilles Bourdouleix, avocat, élu maire de Cholet le 19 juin 1995 et député du 16 juin 2002 au 14 juin 2017; Élie Chamard, historien[AJ 3], y est né en 1891 et mort en 1971[245]; Jean Châtelain, dit Tranquille, chef chouan, y est né en 1765; Michel Chauty, homme politique, y est né en 1924; Guy Chouteau, homme politique y est né en 1736; Pierre Douillard, curé-archiprêtre de Notre-Dame de Cholet[246]; Henri Ecochard, militaire et volontaire engagé dans les Forces françaises libres, y est né en 1923; Antoine Flahault, médecin épidémiologiste, professeur de santé publique à l'université de Genève et directeur de l'Institut de santé globale à la faculté de médecine de l'université de Genève y est né en 1960; Valérie Garnier, basketteuse puis assistante de l'entraîneur de l'équipe de France y est née en 1965; Roland Garros, aviateur, venu à Cholet grâce à Anatole Manceau[239] y a obtenu son brevet de pilote le 19 juillet 1910[AJ 4]; Ménie Grégoire[Note 29], grande voix sur RTL dans les années 1970, y est née en 1919 et morte à Tours en 2014; Jean Jullien, dessinateur, auteur du symbole Peace for Paris, y est né en 1983; Maurice Ligot, homme politique français, député centriste de Maine-et-Loire de 1973 à 2002, est maire de Cholet de 1965 à 1995; Charles Maillard, sculpteur et céramiste, réalisateur du monument aux morts de la grande guerre, place du 77e régiment d’infanterie, y est né en 1876; Anatole Manceau, député puis sénateur de Maine-et-Loire, est né en 1875 à Cholet et y est mort en 1949[239]; François Morellet artiste contemporain, peintre, graveur et sculpteur y est né en 1926 et mort en 2016; certaines de ses œuvres sont exposées au musée d'art et d'histoire de la ville; Jean-Baptiste Moulin, général des armées de la République, y est mort en 1794; Camille Olry-Roederer, directrice de la maison Roederer, y est née en 1892; Gaël Perdriau, homme politique, maire de Saint-Étienne (Loire) y est né en 1972; Léon Pissot, médecin, historien, a été maire de Cholet; Fabien Piveteau, footballeur professionnel, y est né en 1963; Perrine Potier, épouse de René Turpault, a vécu à Cholet; Simon Pouplin, footballeur professionnel, y est né en 1985; Georges Prisset, industriel, maire de Cholet (1958-1965), député, y est né en 1911; Gilbert Prouteau, écrivain, poète, cinéaste et athlète, y est mort en 2012; Antoine Rigaudeau, basketteur, y est né en 1971; Bruno Retailleau, dirigeant de société et homme politique, président du conseil régional des Pays de la Loire, y est né en 1960; Gilles Servat, auteur-compositeur-interprète, a passé une partie de son enfance à Cholet[247], [248]; Jean-Claude Suaudeau dit "Coco" Suaudeau, footballeur professionnel et entraîneur du Football Club de Nantes, y est né en 1938; François de Singly, professeur de sociologie, y a fait ses études secondaires; Stéphane Traineau, médaillé olympique de judo, y est né en 1966. Val de Moine[modifier | modifier le code] Situé au sud-est de la ville entre le quartier des Guignardières et l'autoroute A87, le val de Moine s'inscrit dans un paysage de bocage. Le développement de ce secteur s'intègre dans une approche durable et répond et des objectifs de mixité fonctionnelle (habitat, activités, commerces, services, équipements collectifs... ) et sociale (diversité des typologies bâties: collectif, maison de ville, lots libres, logement social... Musées[modifier | modifier le code] Musée du textile. Musée d'art et d'histoire[modifier | modifier le code] Dans le musée d'art et d'histoire[238], la galerie d'histoire est en grande partie consacrée aux guerres de Vendée, avec en particulier la série des portraits en pied des généraux contre-révolutionnaires dont l’installation à Cholet[Note 28] est due à l'intervention d'Anatole Manceau[239]. La galerie d'art comprend notamment des œuvres du peintre Pierre Charles Trémolières, natif de Cholet, ainsi qu'une collection d'art contemporain. André meurt tragiquement, exécuté en 1579[Note 8]. André a été le mari de Philippa/Philippe de Naillac morte en 1603, fille de René de Naillac, 1er écuyer de Charles IX. Veuve, elle se remarie en 1581 avec Claude III Barjot de Moussy[57]. Léonor Ier Barjot (il serait mort après 1643) — devenu prêtre oratorien), fils de Claude III Barjot et de sa 1re femme, Anne d'Availloles/d'Avayolles — épouse en 1588 Renée-Gabrielle de Beauvau-Pimpéan, fille d'André et Philippe de Naillac et sœur de Jean-Baptiste de Beauvau-Pimpéan, beau-frère de Richelieu, d'où la succession de Cholet à leurs fils: Claude-Philippe Barjot (tué en duel en 1618); sa veuve Charlotte des Boves se remarie avec le maréchal-duc Henri de La Ferté; Léonor II Barjot de Moussy, mort en 1644, marié en 1629 avec Léonore Voyer de Paulmy, morte en 1654, petite-cousine de René de Voyer de Paulmy d'Argenson. Le centre de formation d'apprentis, Maison familiale rurale de la Bonnauderie[Note 17], prépare aux métiers de l'hôtellerie, restauration, alimentation, cuisine. Le centre de formation d'apprentis Eurespace, forme dans quatre grands secteurs d'activités: services, industrie, bâtiment et énergies. Le CFA-CFP La Providence, assure la préparation aux métiers du tertiaire. La Maison familiale rurale de Cholet, (rue Doumer de 1989 à 2005)[161] prépare au BEPA du service aux personnes. L'école supérieure du choletais (ESUPEC) fait partie de l'institution Sainte-Marie depuis 2018[162]. Enseignement supérieur[modifier | modifier le code] Le domaine universitaire, construit à partir de 1989[L 1], regroupe: le lycée de la Mode[163], une antenne de l'université et de l'Institut universitaire de technologie d'Angers-Cholet (IUT), le Conservatoire national des arts et métiers (CNAM), l'institut national des techniques économiques et comptables (INTEC), l'institut Colbert (industries de la mode, chaussures et chapeaux) et le kiosque d'accompagnement des parcours (bilan de compétences, validation des acquis). Héraldique et logotype[modifier | modifier le code] « D'azur à la croix d'argent frettée de gueules »(armes de la famille De Broon, anciens seigneurs)[249]. Dans les années 1980, Cholet fait partie des premières villes à se doter d'un logo dont l'entrelacement des traits s'inspire de la maille du textile. En 1990, ce logo unicolore est complété par un nouveau graphisme dont la partie supérieure représente, par un point rouge, la ville située entre la mer, symbolisée par des traits bleus et la campagne, symbolisée par des traits verts. Dans la partie inférieure apparaît le nom de la ville et son slogan, l'entreprenante, décliné sous forme de signature. En 2012, un nouveau logo est créé, plus moderne, plus accrocheur, à l'image de ce qu'elle est devenue: la ville triple A (audacieuse, ambitieuse, attractive). Le nom de la ville se renforce d'un « c » tronqué rappelant celui du copyright et les couleurs, rouge et blanc, reprennent celles du mouchoir historique de Cholet. Si le logo change, la signature reste la même, parce que Cholet demeure particulièrement entreprenante, grâce à son tissu économique et associatif. ); au sud de cet axe, une échine discontinue de moles syntectoniques (massifs de Trégunc, Pont-l'Abbé, Port-Louis-Ploemeur, Glénan-Quiberon-Houat-Hoedic-Guérande-Le Croisic, Saint-Brévin, Noirmoutier-La Roche-sur-Yon) allongés en direction sud-armoricaine dont le parallélisme avec le cisaillement sud-armoricaine incite à penser à l'influence indirecte d'une contrainte linéamentaire[13]. Ces granites intrusifs, datés de 320 millions d'années, sont produits par fusion de métasédiments avec des taux de fusion faibles, probablement en relation avec des processus de relaxation thermique[14]. DECATHLON | Magasin de Sport (voir conditions sur le site) Conseils sportifs Appli de sport gratuite Réserver une activité sportive Cours de fitness en ligne Application de randonnée ...


About

Welcome to the group! You can connect with other members, ge...
bottom of page